Sélectionner une page

3 ingrédients majeurs pour créer un environnement propice à la motivation et à l’enthousiasme dans votre vie

« L’enthousiasme est à la base de tout progrès » Henry Ford

Oui ! et sans jeu de mot avec Henry Ford, l’enthousiasme est un moteur, il entraine vos pensées à croire que tout est possible, il génère la joie de vivre, il vous propulse dans l’action et il consomme votre créativité pour façonner votre expérience.

Un accompagnement personnalisé avec un coach peut vous aider rapidement à atteindre motivation et enthousiasme pour propulser votre vie à une étape supérieure.

Voici quelques conseils que vous pouvez mettre en œuvre pour créer l’environnement favorable à son installation :

Votre état d’esprit

Rares sont les personnes qui gardent l’enthousiasme naturel de l’enfance ! c’est donc encourageant de se dire que l’enthousiasme s’acquiert et se cultive. Si votre situation ne vous convient pas, ce n’est pas une fatalité, elle est la conséquence de vos pensées et des croyances qui guident votre vie. Il ne tient qu’à vous de les changer. Les recherches en neurosciences nous prouvent que nous créons de nouvelles connexions neuronales à tout âge. Pour cela, vous devez adopter de nouvelles habitudes, de nouvelles manières de penser et modifier le système de croyances inculqué depuis vote enfance. Commencer par lister cinquante choses que vous avez, dont vous êtes fier et que vous ne voulez pas perdre. En prenant conscience de votre présent, vous allez mesurer ce que vous avez créé et vous allez développer de la satisfaction. Ressentez profondément ce sentiment de satisfaction et ayez de la gratitude pour vous-même. Voyez maintenant ce que vous voulez faire évoluer ou changer pour passer à une étape supérieure. Construisez votre vision à un an, à deux ans, à cinq ans. Ecrivez-la, vous pouvez même la représenter en images en fabriquant un tableau de vision. Chaque soir, notez vos succès de la journée si petits soient-ils et ce que vous pouvez améliorer. Vous implantez ainsi dans votre cerveau la volonté d’avancer, de sortir de votre zone de confort et la joie d’être dans l’action.

Votre alimentation

« Que ton aliment soit ton seul médicament ». Hippocrate (460 – 370 av JC).  Choisissez une alimentation source d’énergie pour votre organisme.

Pour cela, quelques recommandations faciles à appliquer :

  • Pour aider la détente de votre corps et le réalcaliniser, buvez le matin en vous levant, un jus de citron frais dans un grand verre avec de l’eau tiède.
  • Mangez des fruits et des légumes frais, issus de préférence de l’agriculture biologique.
  • Augmentez votre consommation de produits riches en fibres (haricot, amande, avocat, framboise, goyave, kiwi, petit pois, orange, brocolis, chou frisé, riz complet, flocon d’avoine, …). Les bienfaits sont multiples : régulation de la glycémie, réduction de l’absorption des graisses, régulation hormonale, entretien de la paroi intestinale.
  • « Manger une pomme par jour éloigne le médecin », la pectine contenue dans la peau est un coupe faim.
  • Cuisinez vous-même vos plats et ne consommez pas de préparations industrielles et de produits transformés. Ils sont générateurs de glicotoxines qui contribuent à augmenter l’inflammation dans votre corps. Ce qui accélère le vieillissement et favorise le développement de maladies chroniques (allergies, diabète, Alzheimer, arthrite et polyarthrite rhumatoïde, arthrose, maladies auto-immune, cardiopathies, affection rénale, cancers).
  • Evitez le lait et mangez quotidiennement une poignée de fruits à coques (amandes, noix, noix de cajou, noix du brésil, noisette, …), ils sont riches en vitamines, minéraux et calcium.
  • Cuisez les légumes à la vapeur douce (- de 95°) et faites mijoter la viande à feu doux.
  • Eviter de cuire les aliments à haute température (fritures, grillades, four à micro-ondes).
  • Variez vos sources de protéines animales et végétales (graines de courge, noix, graines germées, légumineuses, fruits secs, céréales, …)
  • Utilisez de l’huile d’olive, de colza et de noix pour vos assaisonnements.
  • Buvez de l’eau de façon régulière dans la journée.
  • Limitez votre consommation de café, c’est un acidifiant et cela fatigue vos glandes surrénales.
  • Réduisez la consommation de sucre (gâteau, riz, pâtes, pain, …), cela augmente rapidement votre taux de sucre dans le sang et 1h après vous serez en perte d’énergie. Bannissez les produits contenant de l’aspartame, il est toxique.

Vos activités physiques et sociales

Selon l’OMS (organisation mondiale de la santé), l’activité physique correspond à tout mouvement produit par les muscles squelettiques (muscles sous contrôle volontaire du système nerveux central), responsables d’une augmentation de la dépense énergétique.

Faire du sport, nager, marcher, faire du vélo, jardiner, monter les escaliers, danser, …  faire du yoga, en un mot BOUGER est porteur de bien-être. Il est recommandé de pratiquer au moins 30 mn par jour une activité qui augmente la fréquence respiratoire. Cela encourage la croyance en son aptitude à être actif. Outre les multiples bienfaits pour la santé du corps, l’activité physique améliore la santé mentale et l’humeur, soulage les symptômes de la dépression et de l’anxiété, et améliore les aptitudes relationnelles et l’estime de soi.

L’activité sociale va souvent de pair avec l’activité physique qui peut se pratiquer collectivement. L’enthousiasme est ainsi stimulé par la cohésion sociale et l’esprit d’équipe.

Rencontrez des amis, ayez une activité associative, lancez-vous dans la construction d’un projet collectif. L’enthousiasme naît dans l’action et dans votre contribution à un projet qui impacte la collectivité, le territoire voire la planète.